Bonjour,

Je ne suis pas hyper dynamique sur le blog... Je sais...

Alors aujourd'hui je prends 20 minutes pour vous faire profiter d'une expérience récente.
En février 2014, nous avons accueilli Les Ballets de Shanghai au Palais des Sports.

Il s'agit d'expérience riche humainement car la première difficultés est de pouvoir échanger et se comprendre.
Très très peu de techniciens parlaient anglais. Même le directeur technique de la troupe ne parlait que chinois.
Ca n'aide pas pour échanger sur tous les aspects sécurité, normes et techniques...
Cela donne des moments assez cocasses avec des craintes de part et d'autres des équipes techniques.

Car même si nous utilisons la plupart du temps du matériel assez courant pour nos métiers, il peut arriver que nous soyons face à des situations qui rendent perplexe.
Et c'est ce que j'ai décidé de partager avec vous sur le blog aujourd'hui et qui va sûrement interroger plus d'un éclairagiste ;-)

Outre le problème de communication, les journées de montages ce sont bien déroulées comme le montre les photos ci-dessous, rien d’extraordinaire, tout est classique.



Mais un matin, j'ai découvert sur le plateau du matériel d'éclairage d'une époque inconnue et surtout d'une technologie plus aux normes depuis un sacré "bout de temps".
Et encore, cela n'a peut-être jamais était aux normes française :-))
Afin que vous puissiez vous en rendre compte par vous même, vous pouvez voir le matériel dans toutes les photos ci-dessous...

Alors dans pareille situation, nous nous devons de prendre les mesures nécessaires à éviter tout risque, l'imposer en expliquant le plus respectueusement possible à l’équipe technique du spectacle les mesures conservatoires que nous décidons de mettre en place afin de ne pas entraver la création.
Attention, je ne le répéterai jamais assez, tout cela doit être fait par oral mais vous devez absolument le faire également par écrit en prévenant vos hiérarchies.

Dans ce cas précis, les mesures ont été les suivantes :

- Mise à la terre de tous les appareils,
- Délimitation d'un périmètre de sécurité autour des éclairages signalant et interdisant l'accès à toutes personnes à l'exception des éclairagistes,
- Présence obligatoire à proximité immédiate des projecteurs de deux techniciens formés à la manipulation des extincteurs avec les extincteurs adéquat bien évidement.

Tout s'est bien passé, les équipes techniques ont compris, ont respecté les règles et le spectacle à pu se dérouler dans de bonnes conditions...

A bientôt pour de nouvelles aventures ;-)

Philippe Gonce