Pour tous les indépendants et même les salariés, le gouvernement a mis en place un nouveau statut extrêmement intéressant.
Il s'agit du statut d'auto-entrepreneur.

Les grandes lignes :

Inscription via internet en 10 minutes
CA autorisé jusqu'à 32 K€ (pour la prestation de service)
Obtention d'un n° SIREN
Possibilité de cumuler ce statut avec un emploi salarié.
Pas de TVA
Comptabilité réduite à sa plus simple expression (Entrée / sortie)
21,3% de charges sociales
Pas de chiffre d'affaire, pas de charges, etc., etc.

Pour ma part, en tant que travailleur indépendant, j'utilise le portage salarial, mais "certains clients" ne veulent pas payer une TVA sur mes prestations, ce qui est compréhensible. Donc ils préfèrent me faire des fiches de paie. Cela ne me dérange pas, car ce qui est important pour moi, c'est de cotiser aux prestations de protections sociales.
Ces fameux "clients" sont généralement les collectivités publiques, les centres de formation ou les prestataires de service car leurs structures permettent de faire des fiches de paie...

Mais lorsqu'il s'agit de faire une intervention pour une association, ou tout organisme qui ne récupère pas la TVA, ça se complique sérieusement, et je les comprends.
Avec ce nouveau statut, c'est une possibilité de réaliser des prestations supplémentaires certes limité à 32 K€ par an, mais comme ce n'est que pour quelques clients spécifiques, cela convient. Et si je vois, un peu avant la fin de l'exercice financier annuel, que je n'ai pas utilisé tout le CA autorisé, je pourrai en faire profiter un ou deux clients exceptionnellement. Ce sera mes soldes à moi :-)

Donc, si j'ai bien compris, en fonction des clients, je pourrai soit :

- Facturer avec ma société de portage avec laquelle j'ai un contrat à durée indéterminée intermittent,
- Etre salarié en contrat à durée déterminé,
- Facturer directement avec ma structure d'auto-entrepreneur.

Le statut d'indépendant devient extrêmement souple.
Je ne sais pas si j'ai été clair, mais je suis persuadé que chacun à tout intérêt à regarder de prêt...  
Pour ma part, je vais allez voir, dès que j'ai un peu de temps, la Chambre de Commerce et d'industrie de ma ville.

Plus d'informations sur :


Voir le site officiel


Télécharger le guide officiel


Voir le blog des auto entrepreneur de la Chambre de Commerce et d'Industrie


Le blog de l'Auto-entrepreneur